Rechercher dans le site

Casa de la Juventud Mashi Pierre

Leur petit Plus

L’Equateur est un pays extrêmement riche en termes de diversité paysagère et culturelle. Saraguro, petit village de la sierra situé au sud de Cuenca en est une bonne illustration. La population est composée de deux groupes principaux : les indigènes qui vivent majoritairement en communautés et les métisses qui vivent plutôt dans le centre du village.

C’est dans ce contexte qu’était venu travailler pendant 3 années, Pierre Humeau, embauché par une ONG espagnole, pour mettre en place une coopérative agricole avec certains acteurs de la communauté indigène de Saraguro.

Malheureusement, Pierre nous a quittés en 2011, suite à un accident de bus. Après son décès, la famille de Pierre ainsi que ses amis décidèrent de poursuivre son travail via la création d’une maison des jeunes à Saraguro, la Casa de la Juventud Mashi Pierre. Concrètement une Fondation du même nom a été créée par les habitants de Saraguro pour gérer la Casa soutenue par l’association française « les amis de Pierre pour Saraguro ». 

Le projet répond à un double constat : 

Tout d’abord, la nécessité de développer les relations entre les deux communautés de Saraguro, les métisses et les indigènes. Au niveau de la jeunesse, métisses et indigènes ne se fréquentent que très peu et forment des groupes homogènes distincts. En créant la Casa de la Juventud Mashi Pierre, l’objectif était donc de proposer un lieu apolitique et sans appartenances communautaires, afin de rapprocher les deux populations autour d’activités communes.

En plus de cet objectif, la famille de Pierre et les acteurs du projet souhaitaient également prévenir trois difficultés majeures rencontrées par les jeunes de Saraguro : l’alcoolisme, la grossesse précoce et la migration urbaine. En effet, en proposant d’occuper le temps libre de ces jeunes avec des activités à la fois ludiques, culturelles et pédagogiques, l’association entend pouvoir influer sur les causes profondes de ces problèmes.    

Plus d'infos sur leur Facebook ou leur page web. 

Casa de la Juventud Mashi Pierre

Favorise le développement social, culturel et la mixité entre enfants et jeunes métisses et indigènes de Saraguro, au travers d’activités socio-culturelles

Andes / Loja
8;-3.6276210211556994;-79.23062623010253
Promotion socio-économique
Adolescents Jeunes adultes
Humain Financier

Actualités

Une Option de Plus soutient Mashi Pierre à Saraguro et célèbre l’Inti Raymi

Mercredi 21 Juin 2017





Mashi Pierre organise un atelier de leadership avec Clave de Sur

Mercredi 31 Mai 2017

Dans le cadre de son projet “Ecole de formateurs”, Mashi Pierre a organisé un atelier de leadership dirigé par Ana Rubí Andrade Sánchez de l’association Clave de Sur.




Chantier de solidarité internationale avec des jeunes adolescents français de quartiers sensibles

Mardi 19 Juillet 2016

Du 19 juillet au 10 août 2016, la Casa de la Juventud Mashi Pierre a accueilli un groupe d’adolescents français de Vaulx-en-Velin (périphérie de Lyon), dans le cadre d’un projet de Chantier International de Solidarité Internationale.
Les jeunes ont pu vivre trois semaines très intenses de chantiers de travail, de découverte, d’aventures, d’échange culturel et d’amitié.
Merci à tous les jeunes, aux animateurs et à toutes les personnes avec qui nous avons partagé cette belle expérience à Saraguro, Quito, Manabi et en Amazonie.



Mardi 19 Juillet 2016


Mardi 19 Juillet 2016


Mardi 19 Juillet 2016


Mardi 5 Juillet 2016


Célébration de la Journée de l’Enfance

Mercredi 1 Juin 2016

 

A l’occasion de la célébration de la Journée de l’Enfance équatorienne ce 1er juin 2016, la Casa de la Juventud Mashi-Pierre a organisé des activité spéciales pour les enfants sur la place central de Saraguro. Jeux, confection de masques, gouter, joie, rires et divertissement  étaient au rendez-vous de cette journée unique !  



Mercredi 1 Juin 2016


Mercredi 1 Juin 2016


Mercredi 1 Juin 2016


Chantier de construction du réseau de la jeunesse de Saraguro

Samedi 21 Mai 2016

 

Dans sa mission de faciliter l’épanouissement et le développement de la jeunesse locale, ce 21 et 22 Mai, la Casa de la Juventud Mashi-Pierre a organisé et coordonné l’organisation d’un chantier de jeunes du Canton Saraguro. Les participants ont pu se rencontrer pour construire un réseau de la jeunesse Saragurense. Après une journée de discussions, tables rondes et ateliers, les jeunes, divisés par thématiques (droits humaines, éducation, participation civique, art et culture, santé et sport), ont proposé des projets avec des objectifs communs. Ces propositions seront prises en considération par le gouvernement local pour planifier la politique de la jeunesse de l’année 2017.

 



Samedi 21 Mai 2016


Samedi 21 Mai 2016


Samedi 21 Mai 2016


Atelier d'épanouissement personnel

Lundi 29 Février 2016

Ce  lundi 29  février, la fondation Mashi-Pierre a participé à l’organisation d’un atelier-séminaire d’épanouissement personnel nommé « Fais-moi sentir importante » et animé par une psychothérapeute colombienne. Trente-huit personnes, de différents âges, indigènes et métisses, ont participé à l’événement. En adoptant une méthodologie dynamique et participative, basée sur l’alternance de moments ludiques et de réflexions personnelles, la psychothérapeute a guidé les participants dans un processus d’expression et de libération des douleurs et souffrances de chacun. La journée s’est symboliquement terminée en brulant des petits papiers où tous avaient écrit leurs problèmes personnels.

Merci beaucoup à tous ceux qui ont collaboré à l’organisation de l’atelier et à tous ceux qui y ont participé en créant un espace authentique et sincère de discussion et en rendant cette expérience unique et inoubliable !



Lundi 29 Février 2016


Lundi 29 Février 2016


Lundi 29 Février 2016


Lundi 22 Février 2016


Bienvenue à nos nouveaux volontaires !

Lundi 22 Février 2016

La Casa de la Juventus Mashi Pierre donne la bienvenue à ses deux nouveau volontaires :

Diego Regosa est italien et vient ici pour environ 6 mois et Elisabeth Tichon qui est belge et qui restera pour une durée de deux ans. Ils ont déjà pu rencontrer les enfants de la Casa et ont eu un très bon premier contact avec eux. Ils viennent avec l’envie d’apporter leur aide dans les animations et la coordination de la Casa.

Ils ont été accueilli aimablement par le président de l’Association, le docteur Luis Antonio Vacacela, en  partageant ensemble les joies de la gastronomie locale !



Lundi 22 Février 2016


Lundi 22 Février 2016


Visite de Rémi Bacouillard, chargé de Mission Coopération Technique à l’Ambassade de France

Mercredi 14 Octobre 2015

 

 

Le 24 septembre 2015, la Casa de la Juventud Mashi Pierre a reçu la visite de Rémi Bacouillard, chargé de Mission Coopération Technique à l’Ambassade de France. L’objet de sa venue était de rencontrer les membres de l’association, les volontaires ainsi que de mieux connaître le projet de Bibliothèque mis en place il y a quelques mois grâce à l’aide de l’Ambassade de France.

 

 



Mercredi 14 Octobre 2015


Des nouvelles de la Casa de la Juventud Mashi Pierre !

Samedi 20 Juin 2015

En juin, le président de l’association les Amis de Pierre pour Saraguro, Hubert Humeau ainsi que sa femme Anne-Marie sont venus à Saraguro. Ils ont pu rencontrer les volontaires et membres de la fondation Mashi Pierre Saraguro ainsi que certains acteurs importants de Saraguro. Pendant leur séjour, La Fondation s'est réunie en Assemblée Générale et a élu un nouveau président en la personne du docteur Luis Vacacela qui était vice-président préalablement .

Tous les membres ont pu remercier Laura Zhaguï présidente depuis la création en 2013. Le nouveau vice-président se nomme Kleber Sozoranga, c’est un jeune de 22 ans qui vient d’intégrer la fondation. La trésorière se nomme María Ordoñez. Jhonny Cabrera reste secrétaire de la fondation.



A Saraguro, les enfants et les jeunes célèbrent les mamans à la radio !

Dimanche 3 Mai 2015

Le dimanche 3 mai dernier, l’Equateur a célébré la fête des mères. Ce jour est particulièrement important en Amérique latine, pour les enfants, les jeunes et leurs familles.

Pour l'occasion, la Casa Mashi Pierre a proposé une émission de radio dédiée à cette fête. Elle a été diffusée par la radio de Saraguro, la radio du « Buen pastor ». Durant l'émission, différents enfants accompagnés par l'association ont lu en direct des poèmes et d’autres membres de l'association (jeunes et adultes) ont élaboré une réflexion sur le rôle des mères dans la société équatorienne. 



Mashi Pierre fait sa fanesca !

Mercredi 1 Avril 2015

 

Durant toute la semaine sainte, un plat typique est à l’honneur en Equateur : lafanesca. Symbole de mélange, c’est un plat contenant toutes sortes de grains : mais, blés, fèves, haricots, etc. On y ajoute du poisson ou de la viande selon les productions et coutumes locales, ainsi que des légumes.

A Saraguro, Mashi Pierre a organisé pour la première fois cette année un repas collectif à l’occasion de la semaine sainte. Ainsi, les membres de la fondation ont proposé de la fanesca à un prix modique sur la place de la mairie. Ce fût l’occasion  de donner plus de visibilité à l’association, tout en proposant un moment de convivialité autour de produits locaux !



La Casa de la Juventud inaugure sa bibliothèque !

Mercredi 25 Février 2015

En octobre, on se réjouissait du fait que la Casa de Juventud ait obtenu une subvention de l’ambassade de France afin de créer une bibliothèque multimédia à Saraguro ; le projet est lancé : le 25 février, la bibliothèque a ouvert ses portes au public.

Une large campagne de dons avait été organisée en amont pour récolter des livres en Equateur. La bibliothèque offre actuellement l’accès à plus de 300 livres en espagnol, anglais et français ! Si vous résidez en Equateur et que vous disposez d’ouvrages dont vous seriez heureux de vous séparer pour en faire profiter un public large, vous pouvez déposer vos donations à Una Opción Mas à Quito en envoyant un mail au préalable à l’adresse suivante :

gaelle.legauyer@uneoptiondeplus.org.

Proposant des ouvrages destinés aux enfants, aux jeunes et aux adultes, ainsi qu’une collection de films équatoriens, de jeux et un espace informatique, cette nouvelle bibliothèque se veut un espace d’échange favorisant l’accès de tous à la culture et aux technologies de la communication.

Lors de l’inauguration, de nombreux acteurs locaux ont répondu présent : la mairie, des membres d’associations partenaires, mais aussi des représentants de différentes écoles intéressées par la proposition de la Casa de la Juventud d’organiser des ateliers pour le public enfant et jeune. De son côté, la mairie s’est engagée à prêter main forte à la Casa de la Juventud sur différents aspects logistiques : soutien à la rénovation périodique des locaux et entretien technique des équipements informatiques. Ce sont donc de belles perspectives de collaboration qui naissent et se renforcent pour la population de Saraguro avec l’ouverture de cet espace.



L’ambassadeur de France en visite à la fondation Mashi Pierre !

Samedi 25 Octobre 2014


Samedi 25 octobre, la Casa de la Juventud Mashi Pierre a reçu la visite de l’ambassadeur de France en Equateur, François Gauthier, et de sa femme.A la faveur d’un déplacement à Loja pour rencontrer le préfet de la province, l’ambassadeur s’est est venu à Saraguro.

D’abord reçu par Abel Sarangu, premier maire indigène de Saraguro, l’ambassadeur a pu échanger avec celui-ci sur les problématiques qui touchent le canton. Avec près de 30.000 habitants, Saraguro connaît des difficultés dans la gestion de l’eau potable, des voies de transport, de la santé, mais aussi en termes de souveraineté alimentaire.

L’ambassadeur a exprimé sa joie de débuter une collaboration entre la France et la ville de Saraguro, notamment à travers un accord qui devrait être signé en janvier 2015. Ainsi, l’AFD devrait signer pour un prêt de plus de 100 millions de dollars à la Banque de l’Etat, qui finance les projets de développement en Equateur, sur deux axes prioritaires : le changement de matrice énergétique et la gestion de l’eau. Par ailleurs, M.Gauthier a évoqué la possibilité d’un jumelage avec une ville française, afin de faciliter la coopération technique. Ces échanges étaient suivis par TV Saraguro, et sont visibles ici.

Ensuite, nous nous sommes rendus à la fondation Mashi Pierre, où Clémence Le Moal a présenté à l’ensemble des participants les activités de la fondation : cours de langues, projections de films, ateliers de tricot, de cuisine, appui scolaire, et un projet cirque qui a duré un mois au printemps dernier.

Il a pu ainsi faire d’avantage connaissance avec les membres et quelques bénéficiaires du projet. Les échanges ont continué autour d’un repas au Shamuico, restaurant qui allie ingrédients équatoriens et techniques gastronomiques européennes, tout en restant modeste et accessible.

Il est probable que le service culturel de l'ambassade collabore avec la fondation via des apports matériels, notamment des livres pour la constitution d'une bibliothèque en 2015.

Par ailleurs, l’équipe d’Une Option de Plus a pu créer une relation cordiale avec l’ambassadeur et sa femme, ce qui ne manquera pas d’être un atout pour le réseau ! 



A Saraguro, on fête la jeunesse dans toute sa diversité !

Vendredi 29 Aout 2014

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse, différentes organisations de jeunes de Saraguro ont proposé un jour de fête à l’ensemble des jeunes du canton. Ainsi, la Casa de la Juventud Mashi Pierre et MIEspacio Juvenil, antenne locale du Ministère de la Jeunesse, se sont joints au Mouvement de jeunes indigènes Wampra, qui organise l’événement chaque année.

La journée a débuté par une marche des jeunes dans la ville de Saraguro et un rituel de passation introduisant le nouveau président de Wampra. Chaque organisation présente, ainsi que la municipalité, a ensuite été invitée à présenter ses actions.

Pour les 150 participant-e-s, ce fût l’heure de s’affronter dans le cadre de trois concours : dessin, toupie, et danse ! Puis, la soirée venue, quatre groupes de musique locaux se sont produits en direct sur la place centrale de Saraguro, au plus grand plaisir de tous.

Pour les membres de la Casa de la Juventud Mashi Pierre, jeunes et volontaires, « ce fût une très bonne journée, et la participation en témoigne. Un seul regret cependant, la majorité des jeunes présents étaient indigènes et ne représentaient pas la diversité des jeunes de Saraguro. »

La Casa de la Juventud espère fédérer plus de jeunes autour de cette journée l’an prochain !



Les jeunes de Saraguro pour un monde plus juste!

Vendredi 13 Décembre 2013

Le Festival mondial de la jeunesse et des étudiants est un évènement international organisé par la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique, en collaboration avec l'Union internationale des étudiants depuis 1947. Le mot d’ordre de ce 18ème festival organisé à Quito était : « Jeunesse, unit-toi contre l’impérialisme, pour un monde de paix, de solidarité et de justice sociale ! ».

Ce fut une semaine riche d’échanges, de séminaires et d’ateliers au cours de laquelle les participants ont eu la possibilité d’apprendre sur les réalités des autres pays mais également sur le quotidien de l’Equateur. Ainsi, les jeunes de la casa de la Juventud Mashi Pierre ont pu rencontrer et discuter avec des jeunes venus de tous les coins du monde. En effet, plus de 10.000 jeunes de 83 pays ont rejoint pour cette occasion plusieurs milliers d’Equatoriens qui luttent pour un monde plus juste et inclusif.

Mise à part les événements académiques, pendant cette semaine, les jeunes de la Casa de la Juventud Mashi Pierre n’ont pas manqué de divertissement : manifestations artistiques, danse, graffiti mais aussi des balades touristiques dans la ville et finalement une visite à la ville du savoir Yachay.

Ces jeunes rentrent à Saraguro conscients d’avoir beaucoup appris de cette semaine de voyage : plus unis, plus amis, plus justes et plus compromis pour notre société ! 

 



Minka à la Casa de la Juventud Mashi Pierre

Mardi 27 Aout 2013

Le travail en équipe, plus efficace, s’avère également plus gratifiant. Ainsi, le 27 Aout 2013, enfants, adolescents, adultes, métisses, indigènes et européens se sont réunis avec un but commun : donner un coup de jeune au local de la Casa de la Juventud.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’association, cela fait un an qu’elle a élu domicile au sein du local de la UNE (Union nacional de Educadores). La UNE s’est engagée à mettre gratuitement à disposition le local pour l’association, en échange d’une remise à neuf et de la promesse de  redonner vie à ce dernier.  La journée a commencée à 9h du matin avec des éclats de rires, de la bonne musique et une motivation à toutes épreuves. Après plusieurs heures de travail, le dîner ne fut pas de trop pour récupérer les forces abandonnées à une dure mais satisfaisante journée de travail.

Jour après jour, le local devient de plus en plus plaisant ! Chacun est heureux de constater le travail accompli avec ses propres mains pour construire ce lieu qui sera la propriété de tous. Ainsi avec l’agrandissement du local, l’association disposera bientôt  d’avantage d’espace pour proposer plus d’activités artistiques, de jeux et d’apprentissage à ses bénéficiaires.

Un grand bravo à tous !    

 



Besoins

Fiche d'identité

Association sans buts lucratifs Ministère de l' Intégration Economique et Sociale (MIES)

Situé à 2400 m d’altitude dans la Sierra sud à 1h30 en bus de Loja, Saraguro est un sympathique village à majorité indigène qui respire le calme et la tranquillité. Entouré d’une multitude de collines verdoyantes, il offre de nombreuses possibilités de randonnées ainsi qu’un marché riche en couleur qui a lieu tous les Dimanches.

L’association française «Les Amis de Pierre pour Saraguro » a été fondée le 17 Mars 2012 par les parents de Pierre Hameau après la mort de ce dernier dans un accident de bus en Février 2011.

Pierre travaillait pour ACSUR, une ONG espagnol et il devait mettre en place une coopérative agricole pour commercialiser des produits locaux. Il était agronome et avait un diplôme en management de projets d’économie durable. Il connaissait bien le pays, où il avait également travaillé sur le projet Yasuni avec l’ONU.

A sa mort, son entourage voulait faire quelque chose pour poursuivre son travail. Puisqu’il était très engagé auprès des communautés indigènes ils décidèrent de faire quelque chose pour eux.

Des amis de Quito proposèrent de créer une maison des jeunes multiculturelle à Saraguro, village à majorité indigène où Pierre avait travaillé et noué de chaleureuses relations. C’est ainsi que fut décidée la création de l’association « Casa de la Juventud Mashi Pierre » à Saraguro.

Calle Loja y Luis Fernando Bravo, frente a las canchas de Don Bacillo - Saraguro - Loja

Saraguro

(07) 2200613

Luis Antonio Vacacela, président de la fondation Mashi Pierre : antonyvacme@hotmail.com
Hubert Humeau, président de l’association française : humeau5@wanadoo.fr

www.thomashumeau.com/amis-de-pierre-pour-saraguro/index.php
www.facebook.com/casadejuventud.MashiPierre?fref=ts

Le centre est géré au quotidien par un ou deux volontaires. Les grandes décisions sont prises en Assemblée générale, composée d’un bureau et de 6 membres.

Le bureau :
⁃ Président : Luis Antonio Vacacela Medina
⁃ Vice-président : Kleber Sozoranga
⁃ Trésorière : Maria Ordoñez
⁃ Secrétaire : Jhonny Cabrera

La fondation propose un certain nombre d'activités permanentes (soutien scolaire, projection de films, bibliothèque, jeux, cours d'anglais, consultations psychologiques) et d'autres plus ponctuelles (sorties, événements) en fonction des ressources disponibles et des attentes du public. 


Elles visent à répondre aux besoins des enfants et jeunes de Saraguro (métisses et indigènes) et participer à leur épanouissement en dehors du cadre scolaire.

Les objectifs de cette association sont :

• Offrir un espace d'accueil et d'écoute, ouvert aux enfants, jeunes et adultes de Saraguro
• Participer à l'épanouissement et au bien-être des enfants de Saraguro
• Appuyer les jeunes dans la réalisation de projets culturels, sportifs, sociaux...
• Réunir les jeunes métisses et indigènes de Saraguro autour d’activités et projets communs

⁃ Soutien scolaire
⁃ Activités manuelles et jeux pour les enfants
⁃ Cours d’anglais (à la fondation et dans des écoles communautaires)
⁃ Bibliothèque
⁃ Consultations psychologiques pour enfants
⁃ Atelier tricot
⁃ Sorties récréatives
⁃ Projection de films
⁃ Soutien à des initiatives de jeunes
⁃ Événements culturels ponctuels

Les principaux bénéficiaires de cette association ont entre 5 et 20 ans. Entre 20 et 30 personnes participent aux activités quotidiennes de l’association. Toute l’année, des dizaines de personnes bénéficient ponctuellement des activités de la Casa Mashi Pierre.

Galerie